Jeux VRMETA QuestPSVR2TESTSTests Jeux

Vampire The Masquerade Justice – TEST : Le meilleur jeu VR de l’année ?

Retrouvez le test de Vampire The Masquerade Justice sur PSVR2.

La série Vampire: The Masquerade n’en est pas à son premier essai sur le paysage vidéoludique, c’est pourtant la première fois qu’un jeu en réalité virtuelle est adapté de cette licence. Avec sa forte inspiration directement empruntée à Dishonored, Vampire: The Masquerade – Justice est-il celui que nous attendions tous ?

Test vidéo


Le sens de la Justice


Dans cet épisode, on incarne Justice, un vampire du clan Banu Haqi soucieux de faire respecter l’ordre et la justice, comme son nom l’indique. C’est suite à l’assassinat de son père et au vol d’une précieuse relique que Justice va arpenter les rues de Venise dans l’espoir de se venger.

L’histoire de Vampire: The Masquerade – Justice réserve son lot de surprises. En effet, la narration poussée du jeu propose d’effectuer de nombreux choix moraux au cours de l’aventure. Il n’y aura aucun impact sur l’histoire, cependant les dialogues changent en fonction de nos émotions. Gentillesse, colère, intimidation ? Parfois, la violence n’est pas la seule solution pour parvenir à ses fins.

Vampire masquerade vr

Vous avez dit Dishonored ?


S’il y a bien une chose qui saute aux yeux en jouant à Vampire: The Masquerade – Justice, c’est son inspiration plus qu’assumée du titre d’Arkane : Dishonored.

On s’en est rendu compte au fil des trailers et des previews, Vampire: The Masquerade – Justice est un jeu d’infiltration. Foncer dans le tas n’apportera que la mort et le déshonneur. Il faut utiliser les décors du jeu à bon escient. Tout en verticalité, le level design du jeu permet de prendre de la hauteur pour mieux étudier la ronde des adversaires et tenter un passage tout en restant invisible. Bien sûr, les combats sont aussi de la partie. Il est possible de se défaire de ses adversaires à l’aide de nos poings, de nos pouvoirs ou encore de fléchettes.

Vampire Masquerade Justice test

Mais le jeu prône l’infiltration à tout va. Outre les ennemis, il faut aussi faire attention aux caméras de surveillance disséminées ici et là un peu partout dans Venise. Au fil de l’aventure, on débloquera de nombreuses compétences qui nous faciliteront la vie, mais sur ses premiers instants de jeu, Vampire ne pardonne pas la moindre erreur.

Ce n’est cependant pas un jeu difficile, et une fois qu’on a compris les rouages du gameplay, il est assez aisé de finir l’aventure. À ce titre, finir le jeu en ligne droite nous a pris cinq heures, mais on peut cependant continuer le jeu après le générique de fin pour le finir à 100%.

Vampire The Masquerade VR

Concernant le gameplay en lui-même, comme indiqué plus haut, le but est de rester invisible au maximum. Pour cela, il est possible de jeter des débris ici et là pour attirer les gardes ou de devenir invisible pour leur passer sous le nez. Cela m’amène à aborder un élément crucial du gameplay : la soif !

On dispose de deux jauges visibles sur notre poignet gauche : la jauge de vie, qu’on peut augmenter en récoltant des fioles cachées dans les niveaux du jeu, et la jauge de soif. Cette dernière est primordiale, la soif c’est un peu comme l‘endurance de notre personnage. Chaque pouvoir consomme cette jauge, et une fois vide, Justice est dans l’incapacité de faire quoi que ce soit.

Pour s’en sortir, il n’y a pas d’autre solution que de boire. Plusieurs choix s’offrent à vous. Venise accueille de nombreux rats dans ses rues, vous pouvez en attraper un et le manger, ils sont partout mais n’étanchent qu’une infime partie de notre soif. Il est aussi possible de mordre les humains, ennemis comme civils, qui pullulent les rues de Venise.

Dans un cas comme dans l’autre, il faut faire preuve de prudence. Sucer le sang de quelqu’un prend du temps, et on se retrouve à découvert. Pour sucer le sang, rien de plus simple, on s’approche sans bruit d’un humain, on le saisit et on le mord en avançant son visage au niveau de sa nuque. Une jauge jaune apparaît alors, et il faut faire en sorte de stopper l’action au moment où on arrive dans le rouge pour recharger par la même occasion un maximum de vie.

Vampire Masquerade Justice test avis review

Concernant les pouvoirs de Justice, on retrouve aussi un arbre de compétence qui permet entre autres de faire toute une série de choses, comme améliorer la fulgurance (le pouvoir qui permet de se téléporter d’un point A à un point B en un éclair), d’utiliser moins de sang, etc.

Venise est une ville assez grande, mais le jeu n’est pour autant pas un monde ouvert. On visite divers quartiers entrecoupés par des temps de chargement. On démarre systématiquement du hub central, dans lequel se trouve Pietro, notre acolyte, qui nous indique nos objectifs. Le level design du jeu est réussi, tout en verticalité, on se surprend parfois à avoir autant de possibilités pour évoluer au sein des niveaux. Le jeu n’échappe pas non plus aux énigmes environnementales. Plutôt réussie ces dernières ne sont jamais redondantes.

Pour revenir un bref instant sur l’infiltration, nous avons noté que l’intelligence artificielle réagit plus que correctement. Et si on n’évite pas les situations parfois un peu tirées par les cheveux, il faut avouer que ça fonctionne plutôt bien. A ce sujet le jeu permet à Justice de détecter ses ennemis au travers des murs, facultative cette option permets de se sortir des situations les plus délicates.

Une partie technique qui laisse à désirer 


Si Vampire : The Masquerade – Justice propose un rendu assez net dans le casque de Sony, il est bon de rappeler que le jeu a été annoncé comme tournant à 120 Hz nativement par les développeurs. À l’heure où nous écrivons ces lignes, ce n’est clairement pas le cas. Le jeu souffre d’une reprojection omniprésente du début à la fin de la partie. Elle se fait parfois discrète sur certains passages, tandis que sur d’autres, c’est un festival qui rend le jeu très inconfortable. La reprojection concerne l’ensemble des éléments du décor, mais aussi des sous-titres qui en souffrent parfois aussi, les rendant illisibles et provoquant des maux de tête.
Nous espérons vraiment une mise à jour concernant ce point précis. Dans l’état actuel, cela ne rend pas le jeu injouable, mais cela le rend par moments très inconfortable. Une reprojection trop accentuée provoque du motion sickness, et en réalité virtuelle, c’est un détail qui ne pardonne pas.

Nous avons aussi noté quelques bugs de saisie, mais rien de bien méchant sur ce point. Une fois, notre voix est passée de masculine à féminine en pleine cinématique. Nous sommes persuadés que ces quelques couacs seront réglés avant la sortie officielle du jeu fixée au 2 novembre.

Vampire Masquerade Justice test avis

La direction artistique du jeu est cependant réussie, même si l’on déplore des textures relativement faibles par endroit. La sortie du jeu sur les casques autonomes justifie probablement ce choix. Cependant, nous aurions apprécié un effort supplémentaire sur cette version Playstation VR 2. Après tout, le casque est soutenu par la puissance de la PS5, il serait donc logique d’en profiter.

Enfin, la partie musicale fait un sans-faute avec des thèmes parfaitement choisis et d’excellente qualité. Le doublage en anglais est également à la hauteur, les sous-titres français sont bien intégrés au jeu et ne suivent pas les mouvements du casque, ce qui permet de les lire correctement, sauf lorsque la reprojection s’en mêle.

Vampire: The Masquerade - Justice

Score - 90%

90%

Vampire: The Masquerade - Justice est un excellent jeu. Il propose une bonne durée de vie, un gameplay de très bonne facture et une ambiance parfaitement maîtrisée. Certes, le jeu n'est pas épargné par quelques bugs et une reprojection omniprésente, mais il reste une valeur sûre de cette fin d'année sur le PlayStation VR2.

Les plus
  • Une histoire réussie
  • Un gameplay extrêmement satisfaisant
  • Un level design très recherché
  • Une bande originale de qualité
  • Une durée de vie satisfaisante, surtout si l’on vise le 100%
  • L’infiltration maîtrisée
Les moins
  • La reprojection omniprésente
  • Les textures souvent criardes
  • Quelques bugs
  • Des temps de chargements longuets

Vampire The Masquerade Justice
Editeur : Fast Travel Games
Plateformes : PS5, Quest 2/3/Pro
Développeurs : Fast Travel Games

Date de sortie : 2 novembre 2023
Prix : Environ 30€
Site officiel
Jeu fourni par l’éditeur, testé sur PSVR2

Bouton retour en haut de la page