PSVR2TESTSTests Jeux

RAGNAROCK VR [TEST]

Vikings, metal, percussions, la formule de Ragnarök fracasse en VR !

Disponible sur Steam et Meta Quest, Ragnarök fait vibrer les slips des fans de rock viking depuis 2021. Le titre s’est fait une belle petite renommée dans le domaine des jeux rythmiques avec un excellent accueil de la part des joueurs.
Fort de ce succès, les lyonnais de WanadevStudio profitent de la sortie du PSVR2 pour porter le titre sur le casque VR de la PS5.

Du nerf moussaillon !


Ragnarök vous met dans les bottes d’un capitaine de drakkar chargé d’impulser du nerf aux vaillants vikings de l’embarcation. Le principe est simple mais diablement efficace ! Sélectionnez le morceau de votre choix et frappez en suivant la mélodie sur les 4 tambours devant vous à l’aide de 2 marteaux.
Au fil de la musique, des runes s’affichent et défilent sur 4 colonnes, il suffit donc de frapper au bon moment lorsque ces runes passent juste au-dessus du tambour correspondant.
Le but ici est d’emmener votre bateau le plus loin possible en étant le plus précis avec ses percussions.

Et comme dans tout bon jeu de rythme qui se respecte, un tableau des scores en fin de la partie vous donne une médaille et votre position sur le leaderboard mondial. On y retrouve aussi un petit récap de vos performances avec le nombre de combos ainsi que le total de notes parfaites et ratées.

Enfin sachez qu’il est possible de jouer en solo en se mesurant à son fantôme comme dans n’importe quel jeu de course ou bien en multijoueur jusqu’à 6 concurrents pour des courses endiablées.

Libérez la foudre de Thor


ragnarock test review vr actu (5)

Histoire de pimenter un peu le gameplay, chaque coup bien placé fait monter une jauge symbolisée sur le manche du marteau. Dès qu’elle est pleine, vous avez la possibilité de taper sur vos boucliers pour libérer une surcharge sur vos vikings et augmenter pendant quelques secondes la cadence du drakkar.

Frapper les boucliers placés à droite et à gauche des tambours sans perdre le rythme n’est pas toujours évident, d’autant plus qu’une seule fausse note remet la jauge à zéro.
Vous avez également la possibilité de stocker plusieurs niveaux de charge pour gagner encore plus de vitesse au moment de la surcharge. J’aime beaucoup cet aspect stratégique où l’on gère la balance bénéfices/risques.

Du métal, rien que du métal !


ragnarock test review vr actu (1)

Avec la dernière mise à jour, Ragnarök totalise 40 morceaux présents dans le jeu de base et 26 supplémentaires sous forme de DLC payants. La bande son est résolument axée métal avec des groupes tels que Wind Rose, Alestorm, Saltatio Mortis ou encore Gloryhammer. Ça fracasse sec et les fans du genre seront au Valhalla.

Chaque morceau se décline en trois difficultés. Au niveau le plus faible, c’est assez simple de claquer les runes pile-poil au centre du tambour mais ça se corse rapidement avec les niveaux supérieurs. Autant vous dire que les parties deviennent rapidement physique et demandent une sacré concentration et pas mal d’endurance.

A noter que les versions PC et Quest permettent d’ajouter des chansons personnalisées malheureusement ce n’est pas le cas de la version PSVR2.

Des réglages et des retours haptiques aux petits oignons


ragnarock test review vr actu (4)

Comme le jeu est assez physique, les développeurs ont eu la bonne idée de proposer pas mal d’options pour positionner précisément la hauteur des tambours, l’inclinaison des marteaux et la position des boucliers.

Pareil du côté des retours haptiques qui se manifestent dans les manettes lorsque vous tapez les tambours et dans le casque en activant le mode surcharge. Évidemment, vous avez la possibilité de diminuer et d’augmenter tous ces effets dans les options de réglages.

Des visuels cartoonesques


ragnarock test review vr actu (6)

Un dernier mot sur la direction artistique du jeu qui adopte un look bien cartoon et très flashy. Les visuels sont un peu basiques, notamment au niveau des personnages très low poly qui ne plaira pas à tout le monde. C’est un peu mieux du côté des environnements qui revisitent les lieux de la mythologie nordique, avec pour destinations Asgard, Alfheim, Midgard ou encore Muspelheim.

Ragnarök

Score - 70%

70%

Bon

Avec Ragnarök, Wanadevstudio propose un jeu de rythme au gameplay simple et efficace. Difficile de ne pas le conseiller si vous aimez le rock celtique/métallique et les jeux de rythme.

Les plus
  • Un gameplay accessible
  • Le principe de scoring basé sur la distance parcourue avec son drakkar
  • La gestion stratégique du boost
  • La dimension multijoueur
  • Les Custom Songs sur PC et Quest
  • Les retours haptiques sur PSVR2
Les moins
  • Visuels très basiques
  • Impossible d’importer ses chansons sur le PSVR2

Ragnarök
Editeur : Wanadev studio
Plateformes : PS5, Steam, Quest
Développeurs : Wanadev studio

Date de sortie : 15 juil 2021 (steam), 22 fév 2023 (PSVR2), 21 oct 2021 (Quest)
Prix : Environ 25€
Site officiel
Jeu fourni par l’éditeur

Djin

Grand fan de VR et de Simracing, je conjugue ces deux passions avec le site VR Actu :)
Bouton retour en haut de la page