Découverte & ImpressionsMETA QuestNewsPC VR

UNDERDOGS | Quest 3 : Découverte et impressions

Ce jeudi 25 janvier est sorti sur le store Meta Quest mais aussi sur Steam VR (pour casques PCVR compatibles) le jeu Underdogs VR développé par le studio One Hamsa déjà connu notamment pour le jeu et non moins amusant Racket NX.

Cette fois ci, avec Underdogs VR, le studio change radicalement de registre en nous proposant une aventure dans un futur dystopique se déroulant au 22eme siècle dans un monde post apocalyptique où crasse et brutalité sont les maîtres mots.

UNDERDOGS VR : Impressions


Nous y jouerons l’histoire de deux frères cherchant à entrer dans la ville de New Brakka afin de trouver un hack permettant de délivrer le plus jeune des frères d’un virus AI prenant le contrôle de la partie cyborg de son cerveau. Car oui, au 22eme siècle l’humanité est connectée via de nombreux implants.

Afin d’arriver à notre objectif nous livrerons à la 1ère personne des combats de mechs dans des arènes survoltées où souffrance et destruction règnent en maîtres. Dans le cockpit de notre gorilla mech nous livrerons bataille en tâchant de frapper fort, de frapper bien, de frapper de manière intelligente tout en esquivant, tout en parant les diverses attaques. Ces phases de combats sont rythmées par un gameplay au premier abord surprenant mais qui au final une fois les réflexes acquis,  se révèle intéressant et immersif.

En parallèle des combats, une histoire bien contée nous imposera de faire des choix, de prendre des décisions et de pourquoi pas tenter ou forcer notre chance un peu à la manière d’un jeu de plateau.

Au final Underdogs VR vendu 29,99€ sur le Meta Quest store et 28,99€ sur Steam VR est un roguelike bien trempé qui sait casser le rythme grâce à une histoire intéressante qui nous pousse à aller plus loin dans l’aventure. Seule regret de taille (pour l’instant) mais pas rédhibitoire, le jeu est uniquement en anglais mais dans un anglais de bad boys au vocabulaire fleuris demandant une certaine connaissance, ce qui pourra  limiter le plaisir et déplaire à certains d’entre vous.

site officiel

Bouton retour en haut de la page